Préserver et promouvoir un patrimoine de textiles brodés anciens


Conservatoire de textiles liturgiques

Notre démarche :

- Recueillir dans les sacristies les vêtements, bannières et linges liturgiques abandonnés

- Les "remettre en forme" lorsqu'ils qui ont encore une "tenue" 

- Sur les textiles trop abîmés, récupérer d'éventuels galons et broderies réutilisables

- Les entreposer dans des conditions dignes

- Exposer ces trésors

Dès août 2014, avec l’aval de l’Archevêché, un Conservatoire est installé au 8 rue de la Motte à Buzançais afin de stocker et réparer les textiles liturgiques qui sont mis à disposition par les communes et les paroisses intéressées dans le but de les présenter au public lors d’expositions. Préalablement, un inventaire est réalisé et archivé .

Chasuble et bannières brodées

Vêtements liturgiques anciens

Actuellement une  trentaine de pièces de paramentiques (ensemble de vêtements liturgiques et d' ornements adéquats à la célébration du culte) ainsi que des bannières nous ont été remises soit définitivement, soit temporairement avec l’autorisation de les exposer. Toutes les pièces ont été « remises en forme » ou vont l’être sous peu.

A noter que les expositions suscitent toujours beaucoup d’intérêt parmi les visiteurs, heureux de découvrir le sens de ce patrimoine et son histoire.

Nos visiteurs découvrent ainsi que le « métier » demeure puisque les brodeuses, toujours présentes lors des expositions, sont là pour leur expliquer en paroles et en actes ces pièces d’un patrimoine très méconnu et victime d’un oubli d’une cinquantaine d’années.

Ci-dessous :

Bannière ancienne dont les visage, mains et pieds, en carton imprimés ou peints étaient abîmés : ces parties ont été remplacées par des inserts brodés au fil de soie en points fendus.

20190626_125134_resized

détail assomption bannière ancienne_resized